Montée du Haut-Koenigsbourg

Avec nos amis du CARS, et 2j après le passage du tour de France, nous nous sommes lancés dans la montée du Haut-Koenigsbourg, avec départ depuis Kintzheim. C’était tout juste un peu moins vite que les cyclistes 😁
Au total, cela fait 8,2km, avec une pente moyenne de 6,1% (dont deux zones à 13%, et une zone à 17,4% sur 64m)

 

Lien Permanent pour cet article : http://roller-bergheim.net/montee-du-haut-koenigsbourg/

Sortie à Strasbourg

Comme sortie de fin d’année, Christian a proposé de faire une promenade dans Strasbourg, avec pause repas sur la presqu’île André-Malraux. Comme Kehl n’est plus très loin, on est allé prendre le dessert chez un glacier :p 
En tout, cela faisait 27km

     

Lien Permanent pour cet article : http://roller-bergheim.net/sortie-a-strasbourg/

SlowUp 2019

Cette année, le parcours s’est rallongé, avec une boucle autour de Dambach-la-Ville.
Nous avons profité dès l’ouverture pour en faire le tour en roller.

     

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://roller-bergheim.net/slowup-2019/

Marathon de Dijon

Le RCB est venu en force à Dijon pour participer au Marathon des Grands Crus, nouvelle version du marathon de Dijon.
Avant, la course se résumait en plusieurs tours entre deux giratoires de Dijon, sur une grande avenue, maintenant, la course sort de la ville pour visiter les villages alentours ainsi que leurs vignes.

Les dénivelés du marathon de Dijon sont visibles sur ce parcours :
De 5 à 12km : +0,7%
De 21 à 21,5 km : +7%
De 27,5 à 28km : +2,3%
La montée à mi course a fait mal… (c’était aussi le départ du semi-marathon).
Heureusement les 12 derniers kilomètres étaient en descente.

 

Lien Permanent pour cet article : http://roller-bergheim.net/marathon-de-dijon/

Ried N Run 2019

Le RCB a monté une équipe pour le Ried N Run de Sundhouse, une course d’obstacles autour du village, et en grande partie avec de la boue.
La météo était mitigée, avec quelques averses, mais peut-importe, après le premier bain d’eau boueuse, on n’y faisait plus attention :p

Le parcours comportait 31 obstacles, allant du simple empilement de pneus ou de bottes de pailles, à la « marre aux cochons », un bain de boue suivi de sciure (aka panure-friture).
Un petit passage dans la rivière (froide) était aussi prévu.

Les photos avant/après valent le détour…
 

Merci à Didier qui nous a suivi de loin pour faire des photos :

Lien Permanent pour cet article : http://roller-bergheim.net/ried-n-run-2019/